CICATRICES

CICATRICES

Il a brisé tellement de choses en moi

j’étais la seule à ne pas avoir peur, à me tenir droite, souriante, confiante, aimante

il m’a brisée

il m’a brisée

tu ne sais pas tout

il y des choses trop dures à raconter, trop humiliantes

tu comprends, j’ai été consentante, toujours, j’ai accepté tout cela, peut-être même parfois je

les ai provoquées

ça n’excuse pas ce qu’il a fait

mais qu’est-ce que cela signifie de moi

qui suis-je

de quoi suis-je capable

à quoi suis-je capable de me réduire ?

je me croyais forte

il m’a montré à quel point j’étais faible

comment on pouvait m’écraser

littéralement

psychologiquement

physiquement

moralement

me réduire à rien

une utilité

un kleenex

un jouet sexuel

une brosse à reluire

tu ne sais pas tout non

et j’ai dû accepter sa présence

une semaine

mes vacances

l’enfer

tout ce qui est remonté à la surface

la nuit

l’angoisse des souvenirs

le jour

l’angoisse de sa présence

l’angoisse de sa non-présence

l’affection qui m’a brisée

la sentir encore là

et tout ce qu’elle a impliqué

encore là

il a changé peut-être

mais ce qu’il s’est passé ne changera jamais

peut-être que j’ai pardonné

je ne suis même pas sûre de lui en vouloir

mais je suis marquée

tu comprends ?

ça ne partira pas

ça sera toujours là

et c’est pire quand il est là

comme si la vieille brûlure revenait

tu ne comprends pas hein ?

pourquoi tu ne comprends pas ?

toi qui parles de domination, d’oppression si facilement

qui comprends et analyses tout cela

tu ne ressens donc rien …?

Quelqu’un a dit : « il est bien plus important de pouvoir ressentir la tristesse

que de savoir en donner une définition »

si tu n’es pas capable de le sentir dans ta chair

comment peux-tu parler de solidarité ?

je suis dure ?

tu ne sais pas alors

combien ça l’a été pour moi

et par-dessus cela

ton indifférence

réelle ou non

mais affichée

ça a été une deuxième gifle

une négation

de moi

de ce que je t’ai raconté

de ce que j’ai vécu

je sais qui il est

je sais ce qu’il vaut

mais

je sais aussi ce qu’il a fait de moi

consciemment

inconsciemment

est-ce que c’est vraiment le problème ?

il l’a fait

j’ai accepté

et ça

ça reste

ça reste.

Tos

 

Tos

 

cicatrices

 

 

Illustration par Olga Ptôse

2016-03-20T17:03:57+00:00

Laisser un commentaire

Accessibilité