JE SUIS QUEER

JE SUIS QUEER

LGBTQIA+. (Mais qu’est ce que c’est ?? http://lgbtqiainfo.weebly.com/acronym-letters-explained.html l’explique très bien, même quand on n’est pas bilingue).

Des femmes qui aiment les femmes. Des hommes qui aiment les hommes. Des femmes qui aiment les femmes et les hommes. Des hommes qui aiment les hommes et les femmes. Des hommes nés femmes. Des femmes nées hommes. Des hommes et des femmes qui aiment tout simplement, ou qui n’aiment pas. Des humains, quoi. Mais des humains trop souvent discriminés, rabaissés, rejetés, humiliés, blessés… parce qu’ils aiment. Parce qu’ils sont. Parce qu’ils existent.

Peut-être que j’en fais partie. « Oh dear, I’m queer ! »

Queer, c’est bizarre. Bizarre, c’est ce que j’ai pensé de moi quand je me suis écoutée. Bizarre, c’est un peu l’effet que ça m’a fait, quand j’ai compris que j’aimais deux hommes en même temps. C’est pas le seul effet que ça m’a fait. J’ai eu honte. Honte de ne pas pouvoir me contenter d’être « normale ». J’ai eu peur. Peur d’être rejetée, incomprise, ce qui arrive parfois. Finalement, bizarre, c’était l’effet le plus positif. Alors, je me l’avoue doucement. Je suis Queer.

Je suis polyamoureuse. Polyamoureuse, ça veut dire que j’ai deux relations non exclusives et honnêtes ; j’aime deux hommes qui m’aiment et qui se connaissent, qui se respectent et acceptent de partager mon amour. Je suis polyamoureuse, ça veut dire que ça a un nom. Si ça a un nom, c’est que je ne suis pas seule. Ça veut dire que ce n’est pas impossible. Ça veut dire que j’existe. Parce que même si je ne suis pas que ça, même s’il y a plein d’autres choses qui me définissent, qui définissent ma personnalité, le polyamour prend beaucoup de place dans mon quotidien. En fait, le polyamour en lui-même prend autant de place que les moyens que nous cherchons, trouvons, déployons pour nous cacher. Tu n’imagines pas comme c’est lourd de se cacher, de devoir le faire pour se protéger.

Ça y est. Je les entends… « salope ! »

NON ! Je ne suis pas une salope. Queer, my dear, queer ! Avant, les mecs, ça les faisait rêver, quand je leur racontais que j’avais fait l’amour avec une femme. On devine vite que, pour beaucoup, ils s’imaginent entre les deux. Avec deux femmes, juste pour le plaisir sexuel. Juste parce que pour un mec, coucher avec deux femmes c’est la classe ? Ça fait « vrai mâle », peut-être que c’est ce qu’ils se disent !

Mais moi, quand je dis que je suis amoureuse de deux hommes, ça fait de moi une salope ?

J’ai donc construit une relation de confiance ; il n’y a pas de mensonges, pas de tromperies entre nous… mais ce serait plus malsain que ça ?

Quand ils ou elles font ça dans le mensonge, prenant le risque de briser une relation, par lâcheté tout bêtement, on leur dit que c’est pas bien, mais on leur pardonne vite ! Cela passe pour une faiblesse, ça arrive à tout le monde d’avoir des faiblesses ! On leur pardonne, parce que la lâcheté nous rattrape tous un jour ou l’autre. J’y suis passée, oui, autrefois, il m’est arrivé d’être infidèle, et je préfère mille fois être honnête ! Je préfère mille fois être polyamoureuse et heureuse ! Aujourd’hui, j’ai le courage d’être honnête avec moi-même et avec mes amoureux. Et parfois, je passe pour une dingue… ou une salope. Et si elle nous convient à nous, cette relation, c’est quoi le problème ?

Ce n’est pas parce que j’aime deux hommes que je vais sauter sur tous les hommes, piquer le mec de toutes les filles que je croisent ou les copines de tous les mecs que je connais… Là, maintenant, je suis amoureuse de deux hommes. Peut-être que ça durera toute notre vie, ou peut-être pas. Et si ça ne dure pas, peut-être que je retomberais amoureuse d’un ou d’une autre, peut-être de deux… ou peut-être pas du tout !

Si c’est un coming-out, alors oui, je vous le dit, je n’ai fait qu’écouter mon cœur. Ça fait peur, et ça fait mon bonheur aussi. Je suis queer, je suis polyamoureuse, je suis qui je suis.

Aujourd’hui, comme hier, ça m’attriste. Parce que qu’il y a des gens qui sont morts, assassinés, pour avoir écouté leur cœur, pour avoir existé ! Ça, c’est moche ! Ça, ça me met en colère. Ça, ça me donne envie de le dire au monde entier, de plus me cacher: j’aime deux hommes qui m’aiment, nous nous comprenons, nous nous respectons, ils sont merveilleux ! PLUS JAMAIS je ne cesserai d’écouter mon cœur.

Plus jamais je ne renoncerai  à notre bonheur !

 

Cassy

Illustration par Fred Le Chevalier

2018-03-15T02:27:24+00:00

Laisser un commentaire

Accessibilité