KISS THEM ALL

KISS THEM ALL

J’adore embrasser les gens que j’aime.
Je te parle pas d’un gros bisou mouillé sur la joue ou d’un petit bisous discret sur la bouche. Je te parle de gros frenchkiss, de patins, de baisers avec la langue, et si on est plaqués contre le mur avec une main sur mes fesses et une autre dans mes cheveux, c’est encore mieux.
J’adore embrasser les gen.te.s que j’aime et que je trouve craquant.e.s. Les gen.te.s que j’aime, souvent, je les trouve craquant.e.s.

Ce que j’ai du mal à expliquer, c’est que c’est une forme d’amour, de tendresse qui n’est pas la même que lorsque je suis amoureuse. Alors j’ai du mal à me considérer comme polyamoureuse, parce que pour moi, le polyamour, c’est être amoureux.se de plusieurs personnes en même temps. Je ne suis pas amoureuse, j’aime. Je suis une boule d’amour. J’aime si fort que je voudrais embrasser tout le monde. Brassens a chanté “embrasse-les tous, embrasse-les tous” et va savoir pourquoi, j’ai toujours pensé que ça m’était personnellement adressé. Je crois que j’ai trop d’amour en moi, et il faut qu’il sorte, mais je me demande souvent si c’est normal de vouloir embrasser les gen.te.s à ce point. Avec la langue. Sans aller plus loin.

Est-ce que c’est ça aussi le polyamour ? Partager des bisous ?
Je me le demande, parce que la culpabilité est tout de même là. Embrasser les gen.te.s comme ça, ça ne se fait pas. C’est réservé à ton amoureux.se. Sinon, tu es une allumeuse (d’ailleurs, ce mot n’existe qu’au féminin, comme c’est étonnant). Et si en plus tu es en couple, tu es une salope. Alors je fais quoi, moi, maintenant, avec tout mon amour en trop et mes bisous disponibles ?

On m’a dit récemment avec humour : “Tu aimes trop l’amour, assume-le !”

Alors j’assume.

Nymphe

Dessin au feutre. Dans un cercle, une femme nue au cheveux bleus entourée de rosier. Elle est agenouillée et, bouche grande ouverte elle aspire le ciel.

Illustration par N.O.

2017-06-14T09:59:36+00:00

Laisser un commentaire

Accessibilité