LA CABINE TÉLÉPHONIQUE

////LA CABINE TÉLÉPHONIQUE

LA CABINE TÉLÉPHONIQUE

Ça vient d’arriver y’a à peine un quart d’heure.

Je rentre chez moi seule après avoir acheté une grande bouteille de bière en verre car après on va chez des potes.
Il y a de vieilles cabines téléphoniques et un mec est en train de pisser dans l’une d’entre elles comme si c’était un urinoir, l’air fier de lui.

En passant à côté je lui jette un regard desaprobateur et lui, captant mon regard, me lance un « quoi, tu veux la sucer, ma grande ? »
Merci le paternalisme je mesure même pas 1m60.

Et là, prise de colère, mais pas celle où l’émotion transparaît et où la voix tremble, celle où on est sûr de nous et où on se sent forte, j’avance, ma bouteille dressée dans la main, j’ouvre la porte de la cabine et je lui dit « pardon ? »

Lui : « non mais c’était pour rigoler, c’était pour rigoler ! »

Moi : « tu crois que j’ai envie de te sucer la bite, c’est ça ? Je vais te claquer ma bouteille dans la gueule ok ? »

Lui : « c’était pour rigoler, c’était pour rigoler ! »

Moi : « bah c’est pas du tout rigolo »

Lui : « ok ok pardon »

Moi :  » dégage !!! »

Lui : « ok ok ok »

Et il a dégagé en se chiant dessus. Il a de la chance. J’aurais pu lui claqué ma bouteille dans la tête. Ou lui cracher dessus. Il a eu de la chance. J’espère surtout que je lui ai fait passer l’envie en plus d’avoir un comportement incivil de faire de « l’humoooouuur » de cet acabit.

Jsuis à la fois contente de comment j’ai géré et dégoûtée et super vénère.

 

Bibiche

illu

Illustration par Onee

2016-03-20T19:44:05+00:00

Laisser un commentaire

Accessibilité