LA DICTATURE DE LA MINCEUR

////LA DICTATURE DE LA MINCEUR

LA DICTATURE DE LA MINCEUR

On vous a dit que les « grosses » étaient responsables à 100 % de leur « état ». On vous a appris à avoir peur de l’obésité, comme si toute personne en surpoids était dangereuse, gravement malade. Les enfants vont encore plus loin, ils considèrent souvent les obèses comme des monstres. Certains adultes apprennent par eux-mêmes que tout ceci n’est pas forcément vrai, mais combien sont gênés, exaspérés, jugent, en présence d’une personne en surpoids ?

 Oui parce qu’évidemment, vous pensez bien, si cette personne ressemble à un bibendum, c’est de sa faute, elle se goinfre toute la journée et ne fout rien de ses dix doigts ! Évidemment, il y a quelque chose qui ne va pas dans sa vie.

 Évidemment, on surveille tout ce qu’elle mange, et on pense qu’elle mange plus, parce qu’on a toujours les yeux rivés sur son assiette, sur sa graisse !

 Laissez-moi vous dire une bonne fois pour toutes : je ne suis pas un monstre, je ne suis pas gravement malade, je ne passe pas ma journée à me gaver, certes j’aime manger, et je ne bouge pas beaucoup, mais pourquoi cela voudrait-il dire que je ne vais pas bien ?

 Open your mind.

 J’ai mis longtemps à m’accepter. On m’a traitée de baleine, on m’a fait comprendre que je n’avais pas ma place sur cette terre, on s’est foutu de ma gueule pendant des années.

 Et puis un jour j’ai découvert que j’étais belle, oui ; impensable à vos yeux ? Peut-être que le problème ne vient pas de moi, finalement ? Y en a-t-il vraiment un ?

 Un jour j’ai vu que les hommes me désiraient, alors que pendant une bonne partie de ma scolarité, j’ai été rejetée. Un jour je me suis dit que ces kilos en trop faisaient partie de moi, quelque part, et que je les acceptais. Je pourrais bien sûr être un peu plus souple, un peu plus à l’aise.

 Mais finalement je l’aime mon corps, avec ses cicatrices zébrées, et je ne me transformerai jamais en squelette pour vos beaux yeux.

 Peut-être faudrait-il accepter qu’une grande partie des gens ne rentre pas dans le cadre des normes mposées par la dictature de la minceur…

DE SAINT LEGER Sarah

Illu LA DICTATURE DE LA MINCEUR - BD

Illustration par Angharad.

2016-03-20T19:45:19+00:00

4 Commentaires

  1. Nymphetameen 18 avril 2014 at 11 h 32 min - Reply

    En effet, tu es belle !

    • De Saint Léger Sarah 21 avril 2014 at 17 h 55 min - Reply

      Merci 🙂

  2. La Miette 22 mai 2014 at 8 h 52 min - Reply

    Une personne obèse est resté en CDD quelques mois chez nous… Une jolie jeune femme rousse, très compétente, dynamique… J’ai été choquée de voir que ça bruissait dans les couloirs : elle est bizarre tu trouves pas ? Tu dis ça parce qu’elle est grosse, parce qu’elle est rousse ? en effet, sinon elle est compétente, souriante, dynamique alors moi, je ne le trouve pas bizarre… si ce n’est que je sens sa souffrance car elle vous entend chuchoter dans son dos sur des critères physiques… J’ai eu mal pour elle, parce que je ne me permettrai pas de juger quelqu’un sur son physique, mais je me sens bien seule… Alors oui, tu es belle !!!

    • De Saint Léger Sarah 17 juin 2014 at 12 h 28 min - Reply

      Merci à toi aussi 🙂

Laisser un commentaire

Accessibilité