Ados

10,00

En stock

Recueil de témoignages, support pédagogique pour interventions en milieu scolaire :

Janvier 2016

70 pages reliées

– 17 témoignages
– 17 illustrations en couleurs
– Questions- réponses (avec Sexy Soucis)
– Lexique
– Contacts (adresses utiles)

En stock

UGS : ados Catégories : ,

Description

EDITO

J’ai découvert Polyvalence à la fin de mon adolescence, ça a permis à des blessures à peines ouvertes de cicatriser, de donner voix à d’autres plaies dont j’avais trop vite tu la douleur, d’apprendre que je faisais partie d’un choeur sans m’en douter. 

Attristant et rassurant de comprendre qu’on n’est pas seul-e*.

Lire tout ça en vrac, c’était être nourri-e de la force de chaque texte, mais aussi être frappé-e à chaque fois par la familiarité de nos témoignages pourtant si différents. 

J’ai pu libérer ma voix d’ado sur mes troubles alimentaires si honteux, sur la drogue si dure à oublier, sur les viols si difficiles à nommer, sur les manipulations si insidieuses. 

J’ai toujours trouvé une place pour parler de ce projet aux élèves à qui j’enseigne, beaucoup m’ont remercié-e, poliment d’abord, comme on fait quand un-e prof nous parle de choses trop décalées par rapport au programme scolaire, trop intimes, trop personnelles, qui sonnent comme des devoirs non obligatoires, comme outils bons rien qu’à se faire une culture G, pour faire du zèle auprès des vieux. 

Puis, après un tour sur le site, les remerciements se sont faits à l’écart, à la fin des cours, pour témoigner d’une reconnaissance et d’un merci. Alors les langues se sont déliées, les larmes ont coulé, les rires ont éclaté, et la honte s’est envolée par paquets. La solidarité est née. Polyvalence se transmet par là-bas comme un précieux cadeau, comme quelque chose que l’on confie. 

Bien des plumes sont parties chercher leur encrier pour mieux dire les choses qu’on avait cachées, enfin dire les choses qu’on taisait, finalement reconnaître les choses qu’on édulcorait. 

Parce qu’on peut désormais dévoiler tout ça, dire tout haut ce qui a été nié.

Léo le papillon – janvier 2016

 * Je ne me reconnais pas en tant que fille ou en tant que garçon, je préfère donc mettre les deux accords à chaque fois, comme dans « seul-e ».

Informations complémentaires

Poids 125 g
Dimensions 0.3 × 15 × 21 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ados”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accessibilité