SHAHBAZ

Nerves/Polyvalence: Thank you for the testimony. And what’s your name?

SZ: My name is Shahbaz and my family name is Zaheer

N/P: Ok and how long have you been here?

SZ: Since 15 days. I stay here for asylum, to take asylum but, especially you know the situation in asylum places. For one week I stayed there at night but and then had to come here. But there are no numbers. The Arabian, the other guys like Indians, Persans, they didn’t give us numbers to take asylum in Office. This is a big problem you know we also worship our god but we didn’t do anything, this is a big problem for us, for all of us, but especially for the Afghanis you know, this situation.

N/P: Ok and you where do you come from?

SZ: I come from Afghanistan.

N/P: And in Afghanistan you had a job? you were a student?

SZ: Yeah in Afghanistan, but unfortunately there’s no any jobs to do. If there were jobs, we will stay in Afghanistan. There’s no jobs and there’s no peace and this situation is so bad and we can’t upward the situation, we get separated, partings, especially I’m from the province, Nangarhar province, so I get to come France.

N/P: Ok, what do you want? What are you hoping for?

SZ: We only want them to come here and do something for us, we are staying here for a long time, some are here for 2 months, 3 months, and especially I am here for 15 days, and there are rain days and there’s no food no clothes no water. At 1 km you can wash and swim… this is a big problem for us, and there’s no place.

N/P: Ok and what do you think should be done to help with the situation? What you need?

SZ: Only we need is that they take asylum from us, and give us houses, and we go from this situation and have houses and we want to do with the government to get numbers and ban this (the tents).

N/P: Ok thank you very much for the testimony.

*******

Nerves/Polyvalence : Merci pour le témoignage. Quel est ton nom ?

SZ : Mon nom est Shahbaz et mon nom de famille Zaheer.

N/P : Ok, et depuis combien de temps es-tu ici ?

SZ : Depuis 15 jours. Je suis ici pour l’asile, pour obtenir l’asile, mais tu connais la situation dans les endroits qui gèrent l’asile. Pendant une semaine je suis resté là-bas le soir, mais ensuite j’ai dû venir ici. Il n’y a pas de places. Les Arabes, les autres comme les Indiens, les Perses, ils ne leurs donnent pas de places pour prendre l’asile. C’est un gros problème. On vénère aussi notre Dieu, mais on n’a rien fait, c’est un gros problème pour nous, mais spécifiquement pour les Afghans, tu sais, cette situation.

N/P : Ok et d’où viens-tu ?

SZ : Je viens d’Afghanistan.

N/P : Et en Afghanistan tu avais un travail ? tu étais étudiant ?

SZ : Oui en Afghanistan, mais malheureusement il n’y a pas de travail. S’il y avait du travail, on resterait en Afghanistan. Il n’y a pas de travail, pas de paix, et cette situation est tellement mauvaise, et on ne peut pas améliorer la situation, nous sommes en divergence complète, spécialement dû au fait que je suis en province, la province de Nangarhar, donc je suis venu en France.

N/P : Ok et qu’est-ce que tu veux ? Qu’est-ce que tu espères ?

SZ : On veut seulement qu’ils viennent ici et fassent quelque chose pour nous, nous sommes ici depuis longtemps, certains depuis 2, 3 mois, moi ça fait 15 jours, et il pleut et il n’y a pas de nourriture, de vêtements, d’eau. A 1 km tu peux te laver et nager, c’est un gros problème pour nous, et il n’y a pas de place.

N/P : Ok et que penses-tu que l’on pourrait faire pour améliorer la situation ? De quoi as-tu besoin ?

SZ : Ce que nous avons besoin, c’est qu’ils nous donnent l’asile, et des logements, et on partirait de cette situation et on aurait des logements, c’est ce qu’on veut faire, avec l’aide du gouvernement avoir des endroits où dormir, et supprimer ça (les tentes).

N/P : Ok merci beaucoup pour le témoignage.

2016-12-15T23:34:33+00:00

Un commentaire

  1. Henriette 16 mai 2016 at 17 h 59 min - Reply

    Je suis allée cet après midi au camp de Jemmapes et fus surprise de voir un amas de Vetements en vrac non utilise. Les Afghans m ont dit qu un camion est venu de Hollande leur apporter ça et qu ils ne sont pas adaptés… Dommage…

Laisser un commentaire

Accessibilité