TRYPTIQUE LIBERTAIRE

TRYPTIQUE LIBERTAIRE

La voilà qui revient
Cette envie tenace est méchante
Elle ne lui sert à rien
Mais souvent elle la hante

Se faire du mal,
Prendre les torts
Pourquoi se punir
Quand elle voudrait s’unir

Rêve de femme libérée
Qui aime tout autant
Quels que soient ses amants
Sans qu’il y ait un préféré

Qu’ils acceptent, du temps, le partage
Sans se sentir abandonnés
Sans jalousie, sans heurt, sans rage
Elle a assez d’amour à donner.

Et donc ce rêve fou
Dans son crâne surtout
Se cogne aux parois
La jette en désarroi

Son amour-propre s’effrite
La voici pourvoyeuse de maux
Aussi caustique que le baryte
Pleine de désirs anormaux…

« Je suis encombrée de mes désirs
il y a mes désirs de toi
mes désirs de toi sous le même toit
et puis mes désirs de lui
désir qui chauffe qui luit
et même mes désirs d’eux
des désirs à plus de deux
aussi mes désirs d’elles
désirs à tire d’aile
des irresponsabilités
désir et responsabilité
poids de la culpabilité
pouah ! mon cul alité
morsures de la moralité
qui tuent ma sensualité
rognent mon amour de moi
grognent pour mes émois
moissons des tempêtes
ce moi qui m’embête
poisson qui se noie
ses désirs en tapinois. »
Elle a assez d’amour pour lui.
A-t-elle assez d’amour pour elle-même ?
Elle a assez d’amour pour tous.
Mais ça ne se fait pas !
Comment pourrait-elle être séduite par d’autres
Alors qu’elle l’aime lui?
Elle n’est pas une fille comme ça !
C’est quoi une fille comme ça ?
Ou plutôt
C’est qui une fille comme ça ?
C’est elle, ou elle ? C’est moi ?
Juste quand on ose
Reconnaître nos désirs
Partager notre plaisir.
En aimant plusieurs
Elle n’en aime pas moins
Son amour est sans fin
Il n’est point partagé
Il est juste augmenté.
Pourtant que de tourments
À reconnaître ses attirances.
Une fille bien est fidèle !
Mais fidèle à qui donc ?
À son père dans l’obéissance ?
À son mari dans l’abandon ?
En divine obédience ?
Ou à elle-même en toute conscience ?
Ce n’est pas abandonner
Que d’autres personnes aimer.
Peu de problèmes en amitié
Ni même en amour filial
Mais dès que cela devient sexué
La femme devrait se conformer
Au schéma imposé.
Comment faire exploser les normes
Sans au final blesser personne ?
Faire comprendre les désirs naissants
Sans rien casser de l’existant.
Déjà la masse désapprouve
Son style un peu garçonne,
Il faudrait qu’elle prouve
Sa féminité en somme.
S’affirmer dans des relations multiples,
Sans qu’on la montre du doigt,
Qu’on l’accuse pour ses choix,
Relève d’un équilibristique périple.
Choisira-t-elle d’emprunter cette voie ?
Tranquillement, sans précipitation,
Pour y gagner son émancipation.
Elle ne veut plus s’encager,
Trop peur de s’y dissoudre,
Et de tout saccager.
Elle ne peut s’y résoudre.
Responsable et libre sans exception.

 

Labuc – 13/12/2012

 

tryptique-libertaire

 

Illustration par Nadia Von Foutre

2016-03-26T18:22:49+00:00

Laisser un commentaire

Accessibilité